ARIA ▲ « Et si, seulement si, tout était pour la vie »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
“ LE BONHEUR EST UN ETAT D'ESPRIT, PAS UNE DESTINATION ”
∞ posts : 121
∞ arrivé le : 22/07/2012
∞ avatar : « nina dobreva »
∞ crédit : « stereolove & tumblr »



MessageSujet: ARIA ▲ « Et si, seulement si, tout était pour la vie » Jeu 2 Aoû - 9:10

katniss aria De Fonseca



Un nouveau jour se lève. La vie n'est pas toujours comme on l'espère. On ne choisit pas sa famille et parfois, on ne peux même pas choisir ses amis, ni même son petit ami. Mon père a toujours été comme ça, très possessif, à vouloir contrôler notre vie à ma soeur et à moi même. Depuis toute petite, je crois que je ne l'ai jamais vu être heureux pour nous, ou pour moi depuis quelques années à présent. La peur d'être déçu peut être, ou de nous perdre comme il a perdu notre frère; Un vrai mystère mais en tout cas, je peux vous dire une chose, il m'a gâché la vie et il continue; Comment ai-je fait pour laisser passer ça ? Certes, la famille est tout pour moi, surtout depuis le décès de mon plus jeune frère mais et ma famille à moi, ma vie, mon bonheur, mes attentes ? Pourquoi devrais je être continuellement malheureuse comme lui l'a été ? Il faut que j'arrange les choses, pas seulement pour moi mais aussi pour mes enfants. Je dois le faire.


« Le destin est ce qui nous arrive au moment où on ne s'y attend pas. »
Un crissement de pneu, les cris de mon frère sont les seuls choses dont je me souviens concernant l'accident. Un camion n'a pas respecté la priorité à droite, mon père était le conducteur. Nous nous sommes retrouvés tous les trois dans une ambulance, je me souviens lui avoir tenu la main et ensuite je me suis réveillé dans ma chambre d’hôpital. Je n'avais que deux côtes cassés et de légère contusion, rien de bien grave. Une miraculé comme me l'ont dit plusieurs personne. Cherchant mon frère du regard, j'aperçu le médecin parler à mon père et ma mère. Ils fondirent tous les deux en larmes et finirent pas me regarder. Sans m'en rendre compte, les larmes coulaient à flot le long de ma joue. C'est à cet instant que je compris que je ne reverrais plus jamais mon petit frère. Il n'avait que cinq ans, ce n'était pas juste ! J'aurais du mourir à sa place. Ce n'était pas moi l'enfant modèle aux yeux de nos parents alors pourquoi lui ? Ma vie bascula complètement à partir de cet instant. J'allais faire en sorte d'honorer sa mémoire en faisant tout ce qu'il avait toujours désiré. Avoir une belle vie, m'épanouir et ne pas laisser papa empiété sur mes choix. Un mois déjà que Robin était parti. Je n'avais pas le courage d'aller le voir, je me sentais tellement coupable et horriblement vulnérable, triste, dévasté. Ma plus jeune soeur qui n'était pas présente le jour de l'accident fut tout aussi traumatisé mais le choc était plus doux que le mien, notre père ne lui en voulait pas à elle. Je lui en ai toujours un peu voulu pour ça d'ailleurs, elle était accepté dans la famille et j'étais le vilain petit canard.

« Aimer, c'est perdre le contrôle. »
Cela faisait sept ans aujourd'hui, jour pour jour. Je me décidais enfin à aller le voir. Ce n'était que la quatrième fois; j'avais grandis. J'allais avoir dix huit ans, on aurait fêter ça dignement, sans que père ne soit au courant. Je posais les fleurs sur sa tombe et la nettoyais un peu. Un jolie portrait était affiché, le montrant sous un très beau jour. Son sourire, son rire me manquait. J'aurais tout donner pour l'entendre une dernière fois, au lieu de ce cri qui hante mes pires cauchemars. Je laissais une larme couler le long de ma joue lorsque j'entendis un bruit, ou plutôt un pas derrière moi. Me retournant machinalement, j'aurais pu reconnaitre cette personne entre mille; Toujours le même regard et les mêmes traits, ce bel homme était tout simplement Alexandre, un garçon que j'avais rencontré par hasard le jour de mon entrée à l'hopital. Il posa les fleurs et resta silencieux. « Il te manque, pas vrai ? » demandait-il alors en brisant le silence. Même si il connaissait pertinemment ma réponse. « Je regrette de ne pas avoir été là pour lui plus souvent, je regarde sa tombe et je me rends compte qu'il y aurait mieux valu que je sois à sa place ce jour là, je ne mérite pas d'être heureuse. » Je laissais mon coeur parler. Sept ans que je gardais toute ma peine en moi, sept ans que je m'efforcer d'affronter la réalité, qu'il ne reviendrais jamais. J'avais l'impression quotidienne de l'avoir trahis. J'avais tellement insisté pour changer de place dans la voiture, tout ça pour quoi ? Voir les passants dans la rue ? Pouvoir leurs faire des grimaces à travers la vitre comme lui ? Pour le prendre comme modèle mais pour quel résultat ? Il n'était plus là pour le voir, pour rire avec moi, pour me soutenir quand j'en avais besoin, pour être là tout simplement. Je m'en voulais tellement. « Je suis indigne, voilà tout, j'ai peur de venir ici, d'affronter le fait qu'il ne soit plus là. »


« Personne sur cette planète ne mérite de partir, même les pires personnages, encore moins toi, Aria. » Ces paroles, même sincère, ne m'apaisait pas plus. Il me touchait, pour la première fois depuis bien longtemps, quelqu'un m'aidait sincèrement et pour ça, je lui en était reconnaissante. J'avais besoin de lui aujourd'hui plus que n'importe qui. Après tout, il était le seul à pouvoir comprendre ce que je vivais. « Je suis un mauvais personnage Alex, regarde toi, tu ne le connaissais pas et tu viens le voir chaquemois, je suis sa soeur et j'ai même pas eu le cul de venir le voir quatre fois depuis, je suis une vraie merde, je ... » Je n'eus pas le temps de finir ma phrase qu'il vint poser ses lèvres contre les miennes. Un geste si surprenant, si anodin mais si agréable que je prolongeais le baiser et me laisser aller dans ses bras. Alors tout naturellement, je lui répondis. « Mon père ne doit pas savoir. »

Notre histoire continua pendant trois longue années. Les plus belle de toute ma vie, sans y compter les moments ou mon père me traitait comme une moins que rien. J'avais déménager de chez lui, prenant enfin ma vie en main. Alex et moi avions beaucoup parler. de Robin d'abord, de mes souvenirs avec lui et puis de nous. J'avais trouvé un job de serveuse à temps plein pour subvenir à mes besoins et plus tard au notre, quand nous décidions d'habiter ensemble. Une décision plutôt difficile lorsque je dus quitter ma soeur. Nos relations avaient évolué dans le temps, nous étions plutôt proches mais en même temps de grande rivale. Je l'adorais et quoi qu'il arrive, je ne l'a quitterais pour rien au monde.

Toute bonne chose à malheureusement une fin. J'avais besoin de prendre l'air, de quitté cette vie qui devenait étouffante pour moi. Tout ici me rapellait mon enfance, encore plus Alex si génial soit-il. Alors je fis mes affaires et parti, sans un mot, sans un revoir. Juste à ma soeur, la seule qui pouvait peut être me comprendre et de toute manière, quelqu'un devait savoir. Les au revoir furent difficiles, quitter Alexandre fut la pire chose que je dus faire mais cela ne m'empêcha pas de grimper dans cette avion et voyager à travers plusieurs pays.

Il suffit que je me cache, que je ne le regarde pas, que je l'évite, que je me batte contre toutes tentatives. Il faut que cette envie de le croiser cesse. Il n'est pas fait pour moi. Après tout, je mérite mieux que tout ça.
On s'est embrassé. Enfin il m'a embrassé. On s'amusait bien, toujours dans ce bar ou nous avions l'habitude d'aller à la sortie de la ville. Loin de toutes les personnes de Melbourne susceptible de nous reconnaître. Faire des sorties incognito, être quelqu'un d'autre c'est ce qu'on aimait faire. S'inventer une nouvelle vie pour oublier la notre le temps d'une nuit. « Je t'avais dit que c'était une mauvaise idée de venir ici, cet endroit est rempli de vieux pervers ! » « C'est juste qu'ils n'ont pas l'habitude de voir une si belle femme par ici. » Je ne savais pas comment réagir face à ce qu'il venait de dire. Cela faisait pourtant plus d'un an que j'avais quitté ma petit vie, il fallait bien tourné la page et il était à même de comprendre ce que je ressentais comme l'avait dit Shelley, sa soeur. Bien sur qu'il ne me laissait pas indifférente mais étais je prête à entreprendre une relation avec un autre ? Quoi qu'il en soit, je n'eu pas à me poser la question bien longtemps, il me pris la main et m'entraîna dans un coin plus tranquille et passant sa main sur mon visage, m'embrassa tendrement. «Quoi qu'il arrive, je serais toujours là pour toi Ana. » C'est à ce moment là que je su réellement que je n'étais pas prête. Et pourtant, ce baiser avait fait ressortir en moi des sentiments bien trop longtemps éteint, comme si mon coeur s'était remis à battre. Et pourtant, la soirée ne se termina pas comme il l'avait surement planifié. « Ramène moi chez moi Jason, s'il te plait. » Finalement, nous avons passé la nuit ensemble, une nuit formidable. Et puis une autre, et une troisième. Nous sortions ensemble sans être exclusif. Cette relation me plaisait mais il s'en ai lassé. J'ai préféré fuit plutôt que d'affronter mes responsabilités. Ce que je ne savais pas en partant, c'est que j'étais enceinte, de notre première nuit. Seule ma soeur est au courant. Je suis rentré chez moi et ne compte pas repartir.



toi en bref
surnom : Katy Δ date de naissance : écrire ici Δ âge du personnage : écrire ici Δ plus grand défaut : écrire ici Δ plus grande qualité : écrire ici Δ ta phobie : écrire ici


un petit plus
pseudo : écrire ici Δ âge : écrire ici Δ avatar : écrire ici Δ où-nous as tu connu : écrire ici Δ présence : écrire ici Δ impression : écrire ici Δ évolution souhaité : (choisis deux groupes, humains compris, dans le quel tu souhaiterais voir ton personnage évolué/transformé) Δ code : écrire ici Δ autres : écrire ici



_________________

on dit que rien n’arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s’impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l’ignorer...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ARIA ▲ « Et si, seulement si, tout était pour la vie »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All about us :: validée-