Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
∞ posts : 16
∞ arrivé le : 05/08/2012
∞ avatar : Colton Haynes



MessageSujet: Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment. Mar 7 Aoû - 14:44


Tu es mon paradis, mais je suis peut-être ton enfer...

Adrian & Isalys- Isalys & Adrian- Adrian & Isalys- Isalys & Adrian- Adrian & Isalys- Isalys & Adrian- Adrian & Isalys- Isalys & Adrian- Adrian & Isalys-



Aujourd'hui il faisait beau et croyez le ou non c'était une chose rare en Irlande surtout à Shannon. En ce jour ensoleillé tout le monde se trouvait sur la plage, dans les piscines, en trin de faire les boutiques ou faire une ballade au parc.

Adrian O'Connor ne faisait rien de tous cela. D'un autre côté Adrian ne faisait jamais rien comme les autres. Il n'était pas aller au lycée et ne comptait partir à l'université. Bien sur Adrian restait un garçon normal mais en même temps à par-entière.La preuve il était tombé amoureux d'une fille et qu'elle fille ! Son nom ? Isalys Windor. Une magnifique rousse au sourire éclatant. Bien sur puisqu'Adrian n'était pas comme les autres il avait fallu qu'il tombe aussi sous le charme de la petite soeur de sa bien aimé. Cela est difficile à le comprendre et il le sait car même lui ne sait plus où il en est.

Alors qu'il faisait beau, Adrian ne se dirigea pas vers la plage ou le parc non il se dirigea vers la demeure Windor où il frappa trois coups à la porte. Malheureusement pour lui ce ne fut pas la personne qu'il attendit qui lui ouvrit mais la petite soeur de cette dernière et là, la situation était plus que gênante.


Hey salut ... Est ce qu'Isalys est là ?

La jeune femme perdit son sourire et soupira doucement avant de plonger ses incroyable yeux verts dans ceux du jeune homme

Non ... Elle est partit en ville il y a un peu près une heure mais je pense qu'elle au Cow, elle y va souvent ses temps ci ...

Il remercia la jeune femme et partit en direction du célèbre Pub de Shannon. Si en ce aujourd'hui il avait demandé Isalys c'était parce-qu'il partageait réellement quelque chose avec elle. Une sorte d'alchimie, de lien. Elle était la seule à savoir le faire réellement rire ou sourire, quand il n'allait pas bien elle était là pour lui et vis vers sa. Avec la benjamine Windor c'était autre chose. Il y avait plus de douceur, de tendresse, de timidité ou de crainte. Mais plus il y pensait plus il se disait qu'avec Isalys aussi il y avait des moments de tendresses et de douceur ... Et surtout ses temps ci, ils multipliaient les gestes d'affections en public, et alors qu'encore une fois plusieurs centaines de questions se bousculaient dans sa tête, il entra dans le pub avant de remarquer de dos une magnifique chevelure rousse. Il souriait tout en s'avançant. Elle écoutait de la musique et semblait perdu dans ses pensées et la voir ainsi, aussi calme et réfléchi, Adrian ne l'a trouvait que plus jolie.

Il s'avança et passa un bras autour de la taille de la jeune avant de lui déposer un baiser sur la tempe.

Salut ma belle, alors comme ça on vient boire en cachette de sa famille, pas très glorieux tout cela !

Il souriait et s'installait en face d'elle, Adrian n'était comme ça qu'avec les soeurs Windor, et plus particulièrement Isalys, car aux yeux de tous Adrian était un gars froid et dur comme le marbre et mieux ne fallait pas s'y frotter.
© B-NET

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ADRIAN ♦ The sisters WINDOR
Pick me, choose me, love me. Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.❞ GREY'S ANATOMY. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊱ YOUR LOVE IS DEADLY
∞ posts : 120
∞ arrivé le : 02/08/2012
∞ avatar : Holland Roden
∞ crédit : Shiya: (avatar) et tumblr pour le reste



MessageSujet: Re: Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment. Mar 7 Aoû - 19:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Flash-Back ⊱ Il y a trois semaines dans la maison des Windor.
Cela faisait maintenant près de vingt-deux ans que j'étais propriétaire de cette maison. J'y vivais depuis mes dix-neuf ans et c'était la première fois que j'allais dans le grenier. C'était dans cette pièce que ma mère, Leandra avait déposé toutes les affaires apparentant à sa soeur et à son beau-frère mes véritable parent. Elle n'avait jamais su s'en débarrasser pour ma part je n'avais jamais cessé d'y demander de les offrir à une oeuvre caritative pourtant elle m'avait toujours dit qu'un jour je risquais de regretter ce choix. Elle avait raison, six ans avaient passées depuis que je connaissais la vérité sur les circonstances de ma naissance et ce n'était que maintenant que j'avais envie d'en savoir plus sur mes parents biologiques. C'était la seule et unique raison pour laquelle je me trouvais-là. J'aurais pu poser mes questions à ma mère mais ça l'aurait fait souffrir plus qu'autre chose, c'était donc une issue impossible. Au bout de plusieurs cartons, la plupart remplie de vêtements, de parfums, de maquillages et j'en passe je tombais sur celui qui contenait une quantité inimaginable de journaux intimes et d'album photo. Ce fut ce carton que j'amenais dans ma chambre.
Fin Flash-Back ⊱ Au Cow

Depuis que j'avais découvert ce flot d'information sur ma mère, toute ma vie avait été chamboulée. J'avais zappé toute la partie de son enfance pour m'attaquer à celle qui m'intéressait vraiment. Sa rencontre avec mon père Darren Sommers. Dans son journal ma mère décrivait la totalité de ses sentiments, elle le décrivait comme l'homme parfait, l'homme de ses rêves, celui qui la rendait entière. Ce fut à cause de cette description du parfait idylle amoureux que je rompus avec Sorin. Avec lui je me sentais vulnérable, je me forçais à rire ou encore à aller le voir. Je n'avais accepté de sortir avec cet homme uniquement pour m'amuser sauf que j'avais fait un mauvais calcul, avec lui c'était le top de l'ennuie.

Comme à mon habitude je me rendis au Cow, avec un des nombreux journaux intimes de ma mère, celui là parlait de son mariage et de sa grossesse. C'était le dernier qu'elle avait écrit. Une fois arrivée à destination, je me rendis vers le bar tandis que le barman me devançait en récitant d'une voix amusée. « Isalys, je te sers comme d'habitude, une bière au fruit rouge ? » « Exactement ! » Ce dernier me fit un sourire resplendissant puis je partis vers une table libre et bien éclairé, alors que je sortais le journal intime accompagné de mon baladeur le serveur revint vers moi en récitant le nom de ce que je venais de commander. Par pur automatique je le remerciais, ne portant aucune importance à ce qu'il me disait. J'étais enfin parée pour lire.
Au bout d'une bonne heure de lecture, je m'arrêtais, tenant entre mes mains la photo de mes parents biologiques. Ma mère me ressemblait plus que jamais, apparemment j'avais hérité des yeux et de la bouche de mon père. Tous deux avait l'air aussi heureux que dans la description établie par ma mère dans son journal. C'était également la seule photo dans laquelle on pouvait considérer que j'étais présente, car oui ma mère était enceinte de sept mois sur cette photo. Quelques mois avant l'accident qui lui coûtera la vie.
Perdue dans mes pensées, le regard rivé sur la photo, Open your eyes de Snow patrol passant à ce moment-là, je n'entendis pas Adrian approcher. Ce n'est qu'en sentant un bras s'enrouler autour de ma taille que je m’aperçus qu'une personne était là. Prise par surprise je sursautais, retenant un cri de surprise ou de peur j'en savais encore rien. Un doux baiser se déposa sur mes tempes, puis d'un seul coup je me détendais : c'était Adrian. Il était le seul à m'embrasser ici. Enlevant mes écouteurs, je lui souriais tandis qu'il prenant place face à moi. « Salut ma belle, alors comme ça on vient boire en cachette de sa famille, pas très glorieux tout cela ! » Suite à sa remarque je rigolais avant de répondre avec un sourire amusée « Salut 'drian, tu m'as démasqué va falloir que je trouve un autre endroit pour boire en cachette... » Rigolant une nouvelle fois, je jetais un oeil à mon verre vide puis je le laissais glisser vers Adrian qui comme à son habitude était beau à ce damner. Me rappelant que je tenais encore la photo responsable de ma rêverie je la posais à l'envers sur la table, je rangeais le journal intime de ma mère dans mon sac tout en ajoutant « Comment tu vas ? »

_________________
❝ YOU LIKE YOUR GIRLS INSANE. ❞
She's cold and she's cruel but she knows what she's doin'. she's the one I'm after cause she's bittersweet, she knocks me off of my feet and I can't help myself I don't want anyone else. she's a mystery, she's too much for me but I keep comin' back for more she's just the girl I'm lookin' for.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
∞ posts : 16
∞ arrivé le : 05/08/2012
∞ avatar : Colton Haynes



MessageSujet: Re: Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment. Mar 7 Aoû - 21:10


Tu es mon paradis, mais je suis peut-être ton enfer...

Adrian & Isalys- Isalys & Adrian- Adrian & Isalys- Isalys & Adrian- Adrian & Isalys- Isalys & Adrian- Adrian & Isalys- Isalys & Adrian- Adrian & Isalys-



Son rire ... Qu'est ce qu'il aimait l'entendre. Tout comme il aimait voir son sourire rieur, non en réalité il aimait tous chez Isalys et pourtant Adrian était le genre de personne à chercher d'abord les défauts et ensuite les qualités, mais en y réfléchissant bien il ne trouvait aucuns défauts à la belle rousse même son caractère de cochon prenait grâce à ses yeux et d'ailleurs il n'avait jamais cherché les défauts de la jeune femme.

Il rattrapa le verre de la jeune femme et d'un signe de main il demanda au serveur à ce qu'on resserve la demoiselle. Une fois cela fait il le déposa devant cette dernière et croisa ses mains sur la table.

Comment tu vas ?

Un léger sourire se dessinait au coins de ses lèvres alors qu'il plongeait ses yeux dans ceux d'Isalys.

Bien comme à chaque fois que je suis en ta compagnie.

Adrian était un charmeur, un dragueur mais normalement avec les jeunes femmes tout ceci n'était qu'une manœuvre pour les mettre dans son lit mais pas avec Isalys. Bon bien sur il aimerait la mettre aussi dans son lit mais avec elle cela se passerait autrement et il n'allait surement pas lui demander de repartir le lendemain matin. Si jamais il devait coucher avec elle cela voudrait alors dire qu'il serrait bel et bien ensemble et donc qu'il aurait réglé toutes ses questions.

En faite je suis passé chez toi pour te voir et comme ta soeur m'a indiqué que tu étais surement ici ... Et je voulais te proposer de venir boire un verre avec moi ... Mais pas comme un sortit en amis ... Plus comme un rendez vous tu vois ... Comme un rencart.

Comme dirait Oscar Wilde : "Le meilleur moyen de résister à la tentation et d'y céder." Et ça plus grande tentation à Adrian était sans aucuns doutes Isalys Windor. Quand ses amis avait su qu'il était véritablement ami avec une fille et qu'il n'avait toujours pas coucher avec, ces derniers ne l'avait pas cru et quand on regardait Isalys on ne croyait vraiment pas Adrian. Après tout quel mec assez censé ne coucherait pas avec une fille aussi physique tel qu'Isalys, la réponse ? Personne ! Et quand on connaissait la réputation d'Adrian, on n'y croyait vraiment pas.

Je sais que j'ai une réputation de coureur de jupon, de tombeur et enfin pour la plupart des filles de connard ... Mais j'aimerais beaucoup que tu acceptes ...

Entre temps il avait posé sa main sur le bras de la jeune femme qu'il caressait de son pouce ... Quand il était en présence d'Isalys ce n'était plus le même Adrian, du garçon froid, dur et plus que mystérieux on passait à un garçon doux, extrêmement gentil et plein de tendresse, oui la jeune femme faisait ressortir ce qu'il y avait de meilleur en lui.
© B-NET

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ADRIAN ♦ The sisters WINDOR
Pick me, choose me, love me. Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.❞ GREY'S ANATOMY. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊱ YOUR LOVE IS DEADLY
∞ posts : 120
∞ arrivé le : 02/08/2012
∞ avatar : Holland Roden
∞ crédit : Shiya: (avatar) et tumblr pour le reste



MessageSujet: Re: Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment. Mer 8 Aoû - 11:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Souvent je recherchais activement, les causes qui avaient engendré une telle réputation chez Adrian. A dire vrai je le trouvais totalement parfait, gentil, attentionné, doux, certes il était quelquefois borné et un tantinet colérique, mais qui n'avait pas de défaut ? Les personnes qui le connaissaient le décrivaient comme un mec froid et manipulateur. Me manipulait-il ? J'en savais rien, lorsque j'avais avoué qu'Adrian et moi étions amis et simplement amis. On m'avait regardé comme si je venais de sortir la pire connerie du siècle. Je me rappelle qu'après avoir rompu avec Sorin, il avait pensé que c'était la faute à Adrian. Il avait même ajouté qu'il allait me détruire plus qu'autre chose. Disait-il la vérité ? Comme souvent je n'avais pas de réponse à cette question et à dire vrai je m'en fichais. Sorin comme un grand nombre de personne ne savais pas ce que je pouvais enduré. Pour ma part j'étais persuadée qu'un homme ne pourrait jamais me détruire. Surtout pas Adrian j'avais l'impression de le connaître depuis toujours.

Il fit remplir mon verre. Levant les yeux vers le serveur qui avait l'air de très bonne humeur il y à quelques heures, je le remerciais alors qu'il mitraillait Adrian du regard avant de me sourire vaguement, puis de repartir. Haussant les sourcils avec un air surpris je remerciais Adrian pour son initiative et ce dernier me répondit qu'il allait très bien, comme à chaque fois qu'il était avec moi.

Alors que je portais mon verre à mes lèvres, le regard rieur, je bus une gorgée avant de répondre, d'une voix moqueuse. « Je sens que t'as sortis cette phrase à une multitude de fille avant moi... » Après tout j'avais beau ignorer les mises en garde de mes amis à l'encontre de mon ami, j'en restais pas moins réaliste. C'était un charmeur et un dragueur né. Il n'y était pour rien, c'était dans sa nature. Ma remarque eut pourtant l'air de toucher Adrian. Ce qui ne l'arrêta pas pour autant.

« En faite je suis passé chez toi pour te voir et comme ta soeur m'a indiqué que tu étais sûrement ici ... Et je voulais te proposer de venir boire un verre avec moi ... Mais pas comme une sortie en amis ... Plus comme un rendez-vous tu vois ... Comme un rencart. » Je ne pus retenir la surprise que sa demande me causa. Ma bouche se mouvait en un O muet. J'aurais vouludire quelques choses, mais je ne savais sérieusement pas quoi dire. Ou encore quoi faire. Plantant mon regard dans le sien à la recherche de la moindre trace de malhonnêteté, tandis qu'Adrian m'attrapait le bras avec tendresse tout en me caressant avec son pouce avant d'ajouter d'une voix douce et transpirant d'honnêteté. « Je sais que j'ai une réputation de coureur de jupon, de tombeur et enfin pour la plupart des filles de connard ... Mais j'aimerais beaucoup que tu acceptes ... » Une fois de plus j'ouvrais la bouche seulement aucun son n'en sortait. La description qu'il avait fait de lui-même avait eu le don de me faire sourire. Au moins il était conscient de sa réputation. Quelques minutes passèrent et je ne détachais pas mon regard du sien, quant à lui il se contentait d'attendre ma réponse. Tel une lycéenne attardée je finis par répéter bêtement : « Un rencart ? C'est vraiment ce que tu veux ? » Nouveaux silence, j'avais pris ma décision comme l'aurait fait n'importe quelle autres filles. Qui refuserait un rencart avec le beau et mystérieux Adrian ? Personne. « Ok, j'accepte ton invitation bien que tu me prennes complètement au dépourvu. Où veux tu aller ? »

_________________
❝ YOU LIKE YOUR GIRLS INSANE. ❞
She's cold and she's cruel but she knows what she's doin'. she's the one I'm after cause she's bittersweet, she knocks me off of my feet and I can't help myself I don't want anyone else. she's a mystery, she's too much for me but I keep comin' back for more she's just the girl I'm lookin' for.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
∞ posts : 16
∞ arrivé le : 05/08/2012
∞ avatar : Colton Haynes



MessageSujet: Re: Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment. Mer 8 Aoû - 14:42




C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment.

« I look at you, and I see an angel. It’s to a touch of skin, my entire body ignites. I kiss you and I know that I’m falling in love. » ► THE VAMPIRE DIARIES
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Je sens que t'as sortis cette phrase à une multitude de fille avant moi... »

BOUM. Voilà ce que ressentait Adrian qu'elle sortit cette phrase. Cela le blessa et pour une fois in ne chercha pas à le cacher. Au contraire, tout son visage reflétait l'émotion qui le traversait. Alors elle le voyait comme ça elle aussi ? Comme un coureur de jupon. Certes il l'était mais le fait qu'il puisse croire qu'il serait capable de la traiter comme les autres filles l’horripila sérieusement. Il fronça donc les sourcils et planta un regard dur en elle.

Je l'ai peut être sortit à beaucoup de fille mais il n'y a qu'avec toi que je le penses vraiment !

Au moins les choses étaient clair, par cette phrase il lui démontrait qu'il la considérait autrement que comme les autres pimbêches avec qui il couchait.
Alors qu'il proposait à la demoiselle de sortir avec lui, il souriait à sa réaction elle semblait fortement surprise, comme si elle n'avait pas imaginé la possibilité de sortir avec lui. Lui l'avait imaginé et de nombreuses fois. Des scénarios, il en avait fait dans sa tête.

« Un rencart ? C'est vraiment ce que tu veux ? »

Il hocha simplement la tête tout en déplaçant sa main vers celle de la jeune femme pour entremêler doucement leurs doigts, il souriait en remarquant à quel point ils étaient fait pour être ensemble.

« Ok, j'accepte ton invitation bien que tu me prennes complètement au dépourvu. Où veux tu aller ? »

Il souriait et plongea ses yeux dans ceux d'Isalys tout en parlant d'une voix douce.

Et bien en tant que grand romantique que je suis, ce serait te mentir que je n'y ai pas pensée durant plusieurs mois, donc je voulais te proposer de venir ce soir sur plage où un succulent repas, bien sur pas fait par moi mais tu fera semblant d'y croire, t'attendra puis ensuite une longue balade sous les étoiles et comme je suis un gentleman je te ramènerais chez toi où normalement, comme dans tous bon films, je te donnerais un magnifique baiser avant de partir et d'y penser toute la nuit.

Il souriait et la regarda.

Alors ça te convient ?

Il sentit le regard percant du barman sur lui, il s'excusa auprès de la jeune femme afin d'aller lui parler et après plusieurs minutes d'un débat houleux, le jeune homme repartit à sa place.

Je crois qu'il est amoureux de toi ! Mais il devra passer son tour ...

Il souriait et se leva afin de lui déposer un baiser sur la joue et de revenir à sa place.



ADRIAN C. O'CONNOR & ISALYS WINDOR

CODE BY ANARCHY

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ADRIAN ♦ The sisters WINDOR
Pick me, choose me, love me. Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.❞ GREY'S ANATOMY. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊱ YOUR LOVE IS DEADLY
∞ posts : 120
∞ arrivé le : 02/08/2012
∞ avatar : Holland Roden
∞ crédit : Shiya: (avatar) et tumblr pour le reste



MessageSujet: Re: Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment. Jeu 9 Aoû - 20:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Durant mon temps de réflexion la main d'Adrian se déplaça jusqu'à la mienne pour ensuite entrelacer ses doigts aux miens. Un frisson de plaisir me parcourus, bien que je ne montrais rien, j'étais terriblement bien avec lui. Jetant un regard à nos mains, je souriais, ça semblait si naturelle. J'y avais demandé ce qu'il comptait faire. Une partie de moi se doutait qu'il aurait déjà tout prévu dans le moindre détail même le plus futile aussi attention au détail. Plongeant mon regard vert, presque bleu dans le sien, qui était semblable au mien, j'attendais sa réponse tout en me mordillant la lèvre. Ce dernier sourit avant de dire d'une voix douce et terriblement séduisante : « Et bien en tant que grand romantique que je suis, ce serait te mentir que je n'y ai pas pensée durant plusieurs mois, donc je voulais te proposer de venir ce soir sur plage où un succulent repas, bien sur pas fait par moi mais tu fera semblant d'y croire, t'attendra puis ensuite une longue balade sous les étoiles et comme je suis un gentleman je te ramènerais chez toi où normalement, comme dans tous bon films, je te donnerais un magnifique baiser avant de partir et d'y penser toute la nuit. » Plusieurs fois durant le laps de temps où il parlait j'avais légèrement rit, pas pour me moquer non j'étais simplement amusée par la tournure dont étais en train de prendre ma soirée, notamment pour le passage du romantisme et celui du gentlemen. Décidément Adrian était un réel mystère pour moi, mais cela me plaisait. « Alors, ça te convient ? » Avec un nouveau sourire, je répondis d'une voix amusée tintée d'une légère impatience : « Ce sera parfait ! J'ai juste une question, t'as pris ta voiture ? » Certes cette question était stupide pourtant elle me paressait essentiel étant donné que j'avais également ma voiture chose qu'il n'avait pas l'air d'avoir bien prévu dans son programme. Bien entendue cela n'était pas un problème, il me suffisait de demander à mon père de me la ramener à la maison pour que le problème se règle.

Alors que je ne m'y attendais pas du tout, Adrian s'excusa et se leva pour partir en direction du barman. Sentant un flot de panique me saisir, je bus d'une seule traite mon verre de bière en gardant mon regard rivé sur Adrian et l'ancien ami de mon frère, Brian. Ils avaient l'air de se disputer. Au bout de plusieurs minutes, qui me semblèrent interminable, il revint vers la table où je me trouvais, un sourire fier presque victorieux aux lèvres en disant : « Je crois qu'il est amoureux de toi ! Mais il devra passer son tour ... » Lançant un regard vers le barman, Adrian me déposa un baiser sur la joue tandis que je répliquais. « Je crois que tu te trompes de conclusion. C'est,... C'était un ami à mon frère, donc ça m'étonnerait qu'il soit amoureux de moi. » Tandis que je reprenais la photo de mes parents biologiques tout en la gardant précieusement retournée je la glissais dans mon sac entre deux pages du journal intimes de ma mère. Me levant en un saut je déposais un baiser sur la joue d'Adrian avant d'ajoutais. « On y va ? Par contre faudra que j'appelle ma soeur, histoire que je la prévienne que je ne rentre pas. La connaissant elle serait capable d'avertir tout Shannon que je ne suis pas rentrée. » Un énième sourire étira mes lèvres. J'étais amusée par la simple idée que ma soeur s'inquiète pour moi et que les rôles soient inversés l'espace d'une soirée. Passant mon sac à mains sur l'épaule, je tendis ma main libre vers Adrian tout en ajoutant à l'intention du barman. « Tu me mets ça sur ma note. » Ce dernier me fit signe que c'était bon, son visage était fermé, il fusillait Adrian de regard.

Une fois sortie du Cow je laissais ma curiosité prendre le dessus. « Qu’est-ce que tu as dis à Brian au juste ? »



désolé c'est nul ...

_________________
❝ YOU LIKE YOUR GIRLS INSANE. ❞
She's cold and she's cruel but she knows what she's doin'. she's the one I'm after cause she's bittersweet, she knocks me off of my feet and I can't help myself I don't want anyone else. she's a mystery, she's too much for me but I keep comin' back for more she's just the girl I'm lookin' for.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
∞ posts : 16
∞ arrivé le : 05/08/2012
∞ avatar : Colton Haynes



MessageSujet: Re: Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment. Jeu 9 Aoû - 22:54




C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment.

« I look at you, and I see an angel. It’s to a touch of skin, my entire body ignites. I kiss you and I know that I’m falling in love. » ► THE VAMPIRE DIARIES
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


« Ce sera parfait ! J'ai juste une question, t'as pris ta voiture ? »

Il analysa sa phrase en deux temps. Tout d'abord elle avait acceptée et en plus de cela, le programme avait l'air de lui convenir.

Ensuite il n'avait pas réellement pensé à la voiture. Adrian possédait une magnifique voiture de sport qui avait coûté énormément chère à son beau père mais il ne la sortait pas souvent car dans ses cas là c'était le signe qu'il acceptait quelque chose de sa père. Adrian préférait utiliser la moto sportive de son père mais il n'avait vraiment pas pensé aux véhicules.

Je vais casser le mythe mais je suis venu à pied ...

Il grimaça se sentait ou gêné ou stupide il ne savait pas vraiment , surement un peu des deux.
Après sa discussion tendu avec le barman il retourna à sa table où la belle l'attendait.

« Je crois que tu te trompes de conclusion. C'est,... C'était un ami à mon frère, donc ça m'étonnerait qu'il soit amoureux de moi. »

Il souriait et la regarda tendrement.

Isa ... N'importe quel garçon digne de ce nom tomberait amoureux de toi. Regarde toi ! Tu es belle, intelligente, gentille, drôle, douce, agréable et encore une fois tu es sublime. Alors crois moi, ce n'est pas difficile de tomber amoureux de toi.

Il la vit ranger dans son sac une sorte d'ancienne photo qu'elle prit soin de ne pas dévoiler. Il fronça les sourcils mais ne pipa mots. Si elle n'en voulait pas en parler alors cela voulait dire que c'était assez personnel. Il ne chercherait pas à savoir quoi, à moins qu'elle veuille lui en parler. Certes il pouvait être drôle, sans coeur, non sérieux ou encore dragueur il n'en restait pas moins toujours à l'écoute pour elle. Jamais il ne pourrait la juger sur ses actes. En sentant les lèvres douces de la jeune femme sur sa joue, un lent frisson lui parcourut l'échine.

« On y va ? Par contre faudra que j'appelle ma soeur, histoire que je la prévienne que je ne rentre pas. La connaissant elle serait capable d'avertir tout Shannon que je ne suis pas rentrée. »

Sa soeur. Adrian l'avait complètement oublié et quand elle l'énonça il se tendit légèrement. Qu'allai elle pensée en entendant qu'Adrian emmenait sa grande soeur chérie sur la plage ? Il espérait juste une chose que jamais Isalys soit au courant qu'alors qu'ils étaient amis, lui draguait sa soeur derrière son dos. Adrian ne le voyait pas comme cela. Il ne voyait pas la situation mal. Mais s'il devait entretenir une véritable relation avec Isalys alors il ne se comperait plus du tout de la même façon avec la jeune soeur de cette dernière. Il en était bien trop amoureux pour cela, pour risquer de briser une relation qu'il avait si longtemps attendu.

Alors qu'elle lui tendit la main, il n'hésita pas une seule seconde et l'attrapa et alors que le barman le fusillait une nouvelle fois du regard, il lui fit un signe de tête un sourire narquois aux lèvres. En sortant du bar, il ne lâcha pas la main de la demoiselle trouvant cette situation presque normale tellement c'était agréable et alors qu'il passait son bras autour des épaules de la jeune femme cette dernière rompu le silence.

« Qu’est-ce que tu as dis à Brian au juste ? »

Un nouveau sourire se dessina sur ses lèvres.

Bryan hein ?! Je lui est demandé des explications. Depuis que je suis arrivé il me fusille du regard comme si j'allais te kidnapper. Il m'a répondu que j'étais pas un mec bien pour toi parce qu'il avait entendu ce qu'on disait sur moi et que je n'allais réussir qu'à te faire du mal. Alors je lui ai assuré qu'avec toi c'était différent parce que toi tu es ... Toi ! Et c'est justement parce que tu es toi que je me comporterais comme un véritable gentleman parce que je souhaite véritablement que si jamais il doit se passer quelque chose entre nous, chose que j'espère vraiment, tu sois la plus heureuse de toutes les femmes de la terre car tu le mérites. Tu es la personne la plus courageuse et remarquable que je connaisse.

Arrivé à la voiture de la demoiselle, il souriait et prit doucement les clés qu'elle possédait dans sa main. Il démarra alors cette dernière et conduisit jusqu'à la plage après un rapide sms à un ami.

Après plusieurs minutes de route, ils arrivèrent à destination et une fois dehors il reprit la main de la jeune femme.

J'espère que ça va te plaire.

Ils avancèrent doucement avant qu'un chemin de pétales de roses leur ouvre le passage jusqu'à une table décorer d'une nappe blanche et de petites fleurs. Disposés sur la table, se trouvaient deux assiettes couvertes d'une cloche en argent chacune. Autour de la table se trouvait plusieurs bougies rouges. Il souriait et l'emmena jusqu'à la table.

En réalité, j'ai été aidé par quelques amis ... Et avant de commencer le repas j'aimerais t'offrir quelque chose ... J'espère que tu ne vas pas trouver cela déplacer et je comprendrais parfaitement que tu ne l'acceptes pas. J'ai demandé à ta mère de l'aide et elle m'a donnée une photo.

Il lui tendit un long écrin bleu. Dans ce même écrin se trouvait une chaîne en argent avec pour pendentif un coeur qui s'ouvrait, dans chaque côté du coeur se trouvait les véritables parents biologiques d'Isalys. Adrian avait passé plusieurs heures à en discuter avec la mère adoptive de la jeune femme, il l'avait tellement trouvé forte qu'à présent il l'admirait presque. Quand il avait demandé au bijoutier de faire le pendentif, il avait longuement hésité mais bon, il fallait qu'il tente le tout pour le tout.

J'espère que ça te plait ...

Il lui prit doucement la main qu'elle avait posé préalablement sur la table et comme un peu plus tôt dans le pub, il entrelaça leurs doigts tout en caressant sa paume de main avec son pouce.


ADRIAN C. O'CONNOR & ISALYS WINDOR

CODE BY ANARCHY

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ADRIAN ♦ The sisters WINDOR
Pick me, choose me, love me. Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.❞ GREY'S ANATOMY. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊱ YOUR LOVE IS DEADLY
∞ posts : 120
∞ arrivé le : 02/08/2012
∞ avatar : Holland Roden
∞ crédit : Shiya: (avatar) et tumblr pour le reste



MessageSujet: Re: Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment. Ven 10 Aoû - 21:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« Je vais casser le mythe, mais je suis venu à pied ... » A sa tête je comprenais qu'il était gêné. Pour ma part j'étais plutôt rassurée, tout en laissant échapper un rire innocent je sortis les clés de ma voiture, avec un air victorieux accompagné d'un sourire narquois, j'ajoutais, tout en dandinant mes clés de voiture : « Forte heureusement je pense à tout... ».

« Isa ... N'importe quel garçon digne de ce nom tomberait amoureux de toi. Regarde toi ! Tu es belle, intelligente, gentille, drôle, douce, agréable et encore une fois tu es sublime. Alors crois moi, ce n'est pas difficile de tomber amoureux de toi. » En quelques secondes mon sourire victorieux disparut pour laisser place à une moue gênée. Tout en me mordillant la lèvre inférieure, un léger sourire s'étirant sur mes lèvres, je relevais les yeux vers lui. Le coeur battant si fort que j'avais l'impression que tout le monde pouvait l'entendre. « Si tu le dis c'est que ça doit être vrai » Voilà, je recommençais à sortir des imbécillités pas possibles.

L'évocation de ma soeur semblait gêné Adrian. Pourquoi ? Ils s'entendaient même très bien, malgré le fait que ma petite-soeur avait longtemps jugé Adrian uniquement avec sa réputation. Il lui avait fallu d'une seule journée avec lui pour changer d'avis. Alors,pourquoi semblait-il gêné ? Non ce n'était pas le moment de me poser autant de questions. Je devais devenir parano après tout, je ne pouvais nier qu'Adrian était celui qui hantait mes nuits depuis bien longtemps. Ce fut l'explication du beau blond concernant sa conversation avec Brian qui me tira de mes pensées : « Bryan hein ?! Je lui ais demandé des explications. Depuis que je suis arrivé il me fusille du regard comme si j'allais te kidnapper. Il m'a répondu que j'étais pas un mec bien pour toi parce qu'il avait entendu ce qu'on disait sur moi et que je n'allais réussir qu'à te faire du mal. Alors je lui ai assuré qu'avec toi c'était différent parce que toi tu es ... Toi ! Et c'est justement parce que tu es toi que je me comporterais comme un véritable gentleman parce que je souhaite véritablement que si jamais il doit se passer quelque chose entre nous, chose que j'espère vraiment, tu sois la plus heureuse de toutes les femmes de la terre car tu le mérites. Tu es la personne la plus courageuse et remarquable que je connaisse. » Décidément tout le monde pensait qu'il allait me détruire. Son explication me fit légèrement rougir, essayant de dissimuler ma gêne en un sourire, je passais la main dans mes cheveux. Je n'osai pas répondre à Adrian. L'espace d'un instant j'avais voulu dire que je n'avais rien fait de très exceptionnelle pour mériter de tels éloges. Seulement, j'avais peur qu'il mette en avant cette fameuse nuit durant laquelle Jackson était mort alors que j'avais seulement eut droit à deux jours de coma. Je ne voulais plus y penser pourtant cette nuit me revenait sans cesse en mémoire, mais pas ce soir, pas avec lui. J'avais juste envie d'être heureuse.

Une fois que nous sommes arrivés devant ma voiture, Adrian me prit mes clés de voiture, sans réellement me laisser le choix. M'asseyant donc côté passager je lui lançais un regard espiègles en disant : « Finalement tu t'es réapproprié le mythe. » Attrapant mon portable, j'envoyais un rapide sms à ma soeur en lui disant que je passais la soirée avec Adrian. La minute cette dernière me répondit un bref ok suivit de l'invitation de nos parents pour dîner le lendemain. Haussant un sourcil étonnée je répondais que j'y serais puis rangea mon téléphone dans mon sac sans un mot. Elle devait être énervée, ça lui passera. Quelques minutes passèrent et nous fûmes arrivés. Je sortais de ma voiture tandis qu'il me reprenait la main en souhaitant que ça me plaise. Plus le temps passait et plus nos doigts entrelaçaient me semblait être une chose si naturelle. Le chemin était parsemé de rose, mes yeux pétillaient de bonheur à mesure que je m'avançais avec lui. J'étais incapable de répondre, mon coeur s'emballa encore une fois. La table était magnifique, des bougies rouges surplombaient une nappe blanche parsemée de fleur. La scène était semblable à une scène de cinéma tiré d'un film romantique. Une fois de plus la voix d'Adrian me tira me ma contemplation. « En réalité, j'ai été aidé par quelques amis ... Et avant de commencer le repas j'aimerais t'offrir quelque chose ... J'espère que tu ne vas pas trouver cela déplacer et je comprendrais parfaitement que tu ne l'acceptes pas. J'ai demandé à ta mère de l'aide et elle m'a donnée une photo. » Tout en disant cela il me tendit un grand écrin bleu. D'un geste doux je déliais ma main à celle d'Adrian tout en saisissant l'écrin qu'il me tendait. Levant des yeux similaires à ceux d'une petite fille dans une fête foraine vers lui, je souriais tour en disant d'une voix gênée et toute émotionnée « Adrian, tu ... tu n'aurais pas dû. Même si tu as été aidé par des amis tout est parfait. Tellement que j'ai l'impression d'être dans un rêve, sérieusement t'aurais pas dû... » Voyant qu'il crevait d'envie que je l'ouvre, je mis quelques secondes avant de me décider de baisser une nouvelle fois les yeux. J'ouvris l'écrin et y découvris un pendentif en forme de coeur. Un pendentif semblable à ceux où on y cache une photo. Le coeur était magnifique, poussé par ma curiosité, je sortis le collier de son étuis, déposai l'écrin sur la table en mettant le coeur au creux de ma main. De ma main libre je l'ouvrais, prête à découvrir une photo de mon frère et ma soeur. Seulement ce ne fut pas cette photo que j'aperçu. Frappée par surprise, je ne pus contenir l'expression de mon visage, c'était mes parents. Mes parents biologiques. C'était la même photo que celle que garder précieusement ma mère sur sa table de chevet. Comme sur toutes les photos que j'avais d'eux mes parents étaient magnifiques. Adrian me demanda si ça me plaisait, tout en entrelaçant à nouveau ses doigts aux miens, sur la table où j'avais finis par prendre appui sans m'en rendre réellement compte. Levant des yeux larmoyant de joie, malgré le pincement de tristesse qui venait de me parcourir, je répondis d'une voix quelques peu brisé. « Il est magnifique Adrian. » Sans réfléchir plus longtemps je reprenais ma main pour enlacer Adrian. Un moyen pour qu'il n'aperçoive pas la larme qui venait de rouler sur ma joue, mais également pour lui montrer que je pensais vraiment ce que je disais. Tout en plaçant ma tête au creux de son cou je murmurais « Merci » Je le gardais contre moi durant plusieurs seconde avant de le relâcher un sourire radieux aux lèvres. Cette étreinte m’avait permise de contrôler un peu mieux mes émotions, mais également de remettre de l’ordre dans mes idées. Tout en tendant le collier vers lui je demandais : « Tu veux bien m’aider à le mettre ? »

_________________
❝ YOU LIKE YOUR GIRLS INSANE. ❞
She's cold and she's cruel but she knows what she's doin'. she's the one I'm after cause she's bittersweet, she knocks me off of my feet and I can't help myself I don't want anyone else. she's a mystery, she's too much for me but I keep comin' back for more she's just the girl I'm lookin' for.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
∞ posts : 16
∞ arrivé le : 05/08/2012
∞ avatar : Colton Haynes



MessageSujet: Re: Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment. Sam 11 Aoû - 19:40




C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment.

« I look at you, and I see an angel. It’s to a touch of skin, my entire body ignites. I kiss you and I know that I’m falling in love. » ► THE VAMPIRE DIARIES
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



« Il est magnifique Adrian. »

Il sentit un bien être l'envahir, elle ne lui en voulait pas, non encore mieux. Cela lui plaisait. Quand il avait entendu l'histoire de la jeune femme il avait eu du mal à y croire mais c'est vrai que quand madame Windor lui avait présenté la photo, la ressemblance entre Isalys et ses parents étaient flagrante. La même chevelure que sa mère et les même yeux que son père. Adrian avait toujours trouvé qu'Isalys ne ressemblait en aucuns points à sa soeur. Certes en caractère elle n'avait rien à voir mais le physique non plus et c'est d'ailleurs cela qui l'avait attiré ... Chez les deux.

Il serra la jeune femme contre lui, nichant sa tête dans son cou. Il embrassa tendrement se dernier et frotta doucement le dos de la demoiselle tout en souriant contre sa peau.

« Merci »

Elle n'avait pas à le remercier, il avait trouvé cela normale de lui offrir quelque chose et elle le méritait. Isalys n'était pas comme toutes les filles de son âge. Elle n'était pas superficielel et ne pensait pas qu'aux beaux vêtements ni aux incroyables bijoux. Non mais malgré cela la jaune femme possédait une classe naturelle qui la rendait belle et gracieuse aux yeux de n'importe qui. longtemps Adrian avait été jaloux de l'ancien petit ami d'Isalys, il ne la méritait mais alors vraiment pas et quand ils avaient rompu le jeune homme n'avait pas caché sa joie. Mais en tant que célibataire, Isalys avait de nombreux prétendants ce qui mettait souvent Adrian hors de lui. Il ne supportait pas de voir quelqu'un trop près d'ISalys, surtout quand ils la faisaient rire et sourire, il voulait être le seul à faire cela.

« Tu veux bien m’aider à le mettre ? »

Il souriait et hocha doucement la tête.

Bien sur ...

Il attrapa le collier et se mit derrière la jeune femme, il dégagea lentement les cheveux de la jeune femme afin d'avoir une vue imprenable sur sa magnifique nuque, il laissa glisser doucement ses doigts sur cette dernière avant de se rappeler de sa mission. Lentement il fit descendre le collier dans le cou d'Isalys avant de l'attacher et de lui déposer un doux baiser sur la nuque. Il lui murmura à l'oreille.

Voilà princesse.

Il souriait et alors que la jeune femme se retourna il ne put résister à poser sa main sur sa joue et au contact de sa peau tout son corps s'électrisa. Il plongea son beau regard vers émeraude dans celui de l'aîné Windor et amorça une lente descente vers ses lèvres. Il les frôla doucement avant de déposer les siennes sur celles de la jeune femme. Il fit glisser une main dans son dos alors que l'autre caressait doucement sa joue.

Après plusieurs minutes ou secondes, il ne savait pas vraiment il se détacha lentement d'elle avant de murmurer.

Désolé ce n'était pas très gentleman ... C'était pas prévu ... Le prends pas mal mais ... J'en avait vraiment envie.

Il fit un léger sourire mi gêné, mi désolé. Il ne savait pas ce qui venait de lui arriver. Cette douceur avec laquelle il avait embrassé et caresser la jeune femme, il ne la connaissait pas. D'habitude Adrian était beaucoup plus fougueux et ne s'excusait jamais. Mais encore une fois avec Isalys tout était différent.

Assis toi, je t'en pris ...

Il lui tira la chaise et la rammena à la table une fois qu'elle fut installée, puis il retira la cloche et souriait à la jeune femme.

C'est du saumon, on m'a dit qu'il était délicieux et il parait que tu aimes cela.

Il prit place en face d'elle.

Ne me poses pas de questions , j'ai mes sources.


ADRIAN C. O'CONNOR & ISALYS WINDOR

CODE BY ANARCHY


H.S : Désolé c'est vraiment nul mais j'avais pas vraiment d'inspiration...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ADRIAN ♦ The sisters WINDOR
Pick me, choose me, love me. Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.❞ GREY'S ANATOMY. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊱ YOUR LOVE IS DEADLY
∞ posts : 120
∞ arrivé le : 02/08/2012
∞ avatar : Holland Roden
∞ crédit : Shiya: (avatar) et tumblr pour le reste



MessageSujet: Re: Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment. Mar 14 Aoû - 19:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sans grande surprise Adrian accepta de m'aider à enfiler le collier. Sans crainte je me tournais, dos à lui tout en lui tendant son présent. Ce dernier dégagea ma nuque, avec douceur et tendresse, je sentais son souffle chaud contre ma nuque aussi blanche que la neige, suivi d'un baiser qui fit naître de millier de papillon dans l'estomac. Fermant les yeux de plaisir, un sourire naissant sur mes lèvres malgré le fait que je mordillais ma lèvre inférieure sans m'en rendre compte. « Voilà princesse. » L'espace d'un instant je venais d'oublier la mission que je lui avais confiée. Me retournant au bout de quelques secondes, un sourire ravi aux lèvres, je tombais une nouvelle fois des nues devant la beauté pure qui s'imposait à moi. Les secondes qui suivirent furent rapides, mais terriblement agréable. D'une simple caresse sur la joue, j'avais l'impression que ma peau s'électrisait à chaque caresse, puis mes lèvres rejoignirent les siennes, tandis que la main d'Adrian glissait dans mon dos, les miennes vinrent enlacer son cou. J'avais l'impression que des milliers de crépitement d'électricité mêlée à des milliers de papillon dans l'estomac. Trop rapidement à mon goût, je sentis la main d'Adrian me desserrer puis ses lèvres libérer les miennes lentement, ouvrant les yeux je les levais vers l'homme qui monopolisait mes nuits. « Désolé ce n'était pas très gentleman ... C'était pas prévu ... Le prends pas mal mais ... J'en avais vraiment envie. » Dans un geste purement automatique, je déposais deux doigts sur sa bouche le coupant ainsi dans sa méthode de rédemption tout en murmurant à mon tour. « Non,... Ne t'excuse pas pour ça... » Pour appuyer mes propos, je laissais glisser mes doigts de ses lèvres jusqu'à son torse et l'embrassais tendrement avant de le libérer tout sourire. Je laissais retomber mes mains en une caresse sur son torse.

Ce dernier m'invita à m'asseoir, j'obéissais sans broncher, tandis qu'il s'occupait de ramener ma chaise à la table. À peine avait-il fini de m'installer qu'il retirait la cloche tandis que moi je ne le lâchais pas des yeux. Ma main gauche se porta à mon pendentif, je me demandais comment est-ce qu'il avait fait pour que ma mère parle de sa soeur et de ma naissance avec autant d'aise. Etait-elle alcoolisée ? J'en savais rien, mais je comptais bien essayer de découvrir tout ce qu'Adrian avait appris sur la tragique manière dont j'avais vu le jour. Tout en prenant place face à moi il m'informa sur le contenu de mon assiette « C'est du saumon, on m'a dit qu'il était délicieux et il parait que tu aimes cela. Ne me poses pas de questions, j'ai mes sources.» Laissant mon regard glisser vers mon assiette je laissais échapper un rire amusée. Comment avait-il su que le saumon faisait partie de mes plats préférés. Etais-ce ma mère ou peut-être ma soeur ? « Tes sources t-ont bien renseigné et je t'interrogerais pas sur le saumon ni même sur le reste du repas si tu veux. Seulement, il y a un tout petit truc qui m'intrigue. Ma mère elle était dans son état normal quand elle t'a parlé d'Elena ? Je te demande juste ça parce qu'elle ne parle presque jamais de la mort de sa soeur et de ma naissance. Je pense que c'est parce qu'elle ça lui rappelle que je ne suis pas sa fille au vrai sens du terme... » Malgré des débuts déterminés ma voix avait finis par prendre des accents de réflexion. Ma dernière phrase était plus pour moi. Une partie aurait aimé découvrir le passé d'Elena au côté de ma mère, mais je savais que lui imposer cela la ferait bien trop souffrir, mille fois plus que cela affectait ma soeur quand je daignais commenter des photos en sa présence. « Je te jure qu'après je t'interroge plus sur ton enquête pour que notre soirée soit parfaite. »

_________________
❝ YOU LIKE YOUR GIRLS INSANE. ❞
She's cold and she's cruel but she knows what she's doin'. she's the one I'm after cause she's bittersweet, she knocks me off of my feet and I can't help myself I don't want anyone else. she's a mystery, she's too much for me but I keep comin' back for more she's just the girl I'm lookin' for.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
∞ posts : 16
∞ arrivé le : 05/08/2012
∞ avatar : Colton Haynes



MessageSujet: Re: Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment. Ven 31 Aoû - 0:40




C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment.

« I look at you, and I see an angel. It’s to a touch of skin, my entire body ignites. I kiss you and I know that I’m falling in love. » ► THE VAMPIRE DIARIES
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


«Non... Ne t'excuse pas pour sa... »

Un drôle de sentiment l'envahit suite a la réaction d'Isalys,il s'attendait à d'autres réactions,beaucoup d'autres avant de juste imaginer celle-ci...Il resta inerte quelques instant avant de sourire comme il en avait désormais l'habitude en présence de la jeune femme.En sentant sa main sur son torse son sourire ne pu que s'élargir,il posa lentement l'une de ses mains sur la joue de la belle rousse avant d'embrasser délicatement le coin de ses lèvres avant de se décaler.

« C'était encore trop tentant... »

Il plongea son regard dans celui de la cadette des Windor avant de descendre son regard sur ses lèvres,rien que la voir sourire valait bien plus que tout pour lui,ceci,il l'a compris dès qu'il l'a vu sourire pour la première fois...Il descendit encore son regard pour le poser sur le pendentif,il sourit de nouveau.

« Il te vas merveilleusement bien! »

Dès qu'il fut assis,il regarda son assiette,le saumon n'était pas forcément son plat préféré mais vu que sa plaisait à Isalys,il allait faire un effort certes pas un énorme effort mais un effort quand même...Il n'avait vraiment pas l'habitude de faire sa pour des filles mais pour celle-ci,il trouvait sa plus que normal.

« Tes sources t-ont bien renseigné et je t'interrogerais pas sur le saumon ni même sur le reste du repas si tu veux. Seulement, il y a un tout petit truc qui m'intrigue. Ma mère elle était dans son état normal quand elle t'a parlé d'Elena ? Je te demande juste ça parce qu'elle ne parle presque jamais de la mort de sa soeur et de ma naissance. Je pense que c'est parce qu'elle ça lui rappelle que je ne suis pas sa fille au vrai sens du terme... »

Il reposa son regard sur la jeune femme en souriant,il eu également une expression de soulagement qui pu se lire sur son visage car niveau cuisine,il n'était guère doué...En entendant la vois d'Isalys perdre peu a peu de son assurance au fur et a mesure de ses phrases,il posa sa main sur la sienne.

« Bah,il me semble qu'elle était dans son état normal,enfin,elle avait pas l'air d'être dans un état second ou un truc du genre.Pour le peu que je l'ai rencontré,elle était comme d'habitude! C'est peut-être sa la raison mais je pense que dans tout les cas elle t'aime comme si tu étais sa fille biologique.Sa se peux aussi qu'elle ne te parles pas trop de sa car elle sait que sa te touches et comme elle tient un rôle de mère pour toi,elle ne veut pas te faire de mal en te parlant de tes parents... »

Pour sa dernière phrase,il hésita quelques peu,ne sachant pas s'il devait donner son avis sur se sujet,enfin,sa ne le concernait pas,sa pourrait paraître mal placé de sa part mais tout ce qu'il voulait c'était rassurer la jeune femme,un peu maladroitement mais la rassurer quand même.Il caressa instinctivement la main de sa bien aimée en affichant un mince sourire en coin,les sujets là,il ne les aimaient pas vraiment enfin,pas quand ces sujet touchaient des personnes auxquels ils tient.Il se sentait mal à l'aise mais le cachait par ce sourire qui malgré tout était sincère.Il ne quittait pas Isalys des yeux en guettant la moindre marque d'une quelconque émotion ne sachant pas comment elle allait prendre ce qu'il venait de dire...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ADRIAN ♦ The sisters WINDOR
Pick me, choose me, love me. Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.❞ GREY'S ANATOMY. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment.

Revenir en haut Aller en bas

Adrian & Isalys ♦ C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Shannon :: Aidan Park :: ◮ The cow-